Les clefs pour limiter le jet lag, grâce à la nutrition

golf et jet lag

Les vacances d’été arrivent à grands pas, c’est pourquoi nous vous proposons un article sur le jet lag, afin de préparer au mieux et de profiter un maximum lorsque vous arriverez sur votre lieu de séjour golfique.

Qu’est-ce que le jet lag ?

Aussi appelé « syndrome du décalage horaire », il concerne les voyageuses qui traversent plusieurs fuseaux horaires lors d’un trajet long courrier.
L’Homme n’a pas été génétiquement programmé pour faire de si longues distances en si peu de temps, ce qui a des répercussions sur notre corps.

Le jet lag perturbe notre horloge biologique qui n’est plus synchronisée avec le rythme jour/nuit du lieu où l’on se trouve. Il est d’autant plus prononcé lorsqu’on vole en direction de l’est : le corps s’adapte mieux à un allongement des journées qu’à un raccourcissement.
Les symptômes les plus courants sont : la fatigue, les troubles du sommeil, la baisse d’appétit, les troubles gastro-intestinaux, l’irritabilité, la diminution des performances mentales…
Tous ces symptômes peuvent être un vrai frein à la performance en cas de partie le lendemain. Avant d’avoir recours à des médicaments, vous pouvez commencer par suivre quelques règles à bord.

Le lien avec la nutrition

Le jet lag perturbe le microbiote intestinal qui est habituellement soumis au rythme période d’alimentation/période de jeûne. Une étude de l’université de Surrey de 2016 a établi que le fait de manger 3 repas par jour à des horaires en phase avec l’heure locale et ceci dès l’arrivée sur le lieu de destination diminue les symptômes de jet lag.

Optez pour un repas glucidique, céréales, légumineuses le soir pour favoriser le sommeil

Pendant le voyage

  • Privilégiez les repas légers afin de ne pas trop solliciter le système digestif et éviter ainsi les ballonnements, reflux gastriques…
  • Évitez les repas et les collations grasses pour ne pas ralentir la digestion. Préférez les fruits et mix de noix aux barres chocolatées et aux chips.
  • Pensez à consommer des aliments riches en fibres (fruits, légumes,légumineuses…) pour éviter les problèmes de constipation.
  • Buvez de l’eau uniquement, tout au long du voyage, pour contrer la déshydratation liée à l’air sec.
  • Évitez les excitants (café, thé…) et l’alcool.

Le lendemain de votre arrivée

  • Vous pouvez boire une boisson stimulante le matin (café, thé…) pour aider à réguler le rythme circadien.
  • Consommez un petit-déjeuner protéiné pour respecter les besoins chrononutritionnels.
  • Optez pour un repas glucidique (céréales, légumineuses…) le soir pour favoriser le sommeil.

La lumière naturelle contribue à recaler l’horloge biologique

4 conseils à ajouter dans votre to do list

  1. Si vous voyagez vers l’est, essayez de vous coucher plus tôt les jours précédents le départ.
  2. Parmi les autres désagréments liés aux vols longue durée, la sensation de jambes lourdes peut être désagréable et gênante durant la partie si elle perdure. Pour éviter cela :
  • Levez-vous régulièrement pour marcher
  • Faites des flexions de cheville
  • Hydratez-vous suffisamment
  • Portez des chaussettes de contention durant tout le trajet.

3. Évitez de dormir en arrivant. Si cela est nécessaire, privilégiez une courte sieste de 20 minutes

4. À l’arrivée, essayez de passer le plus de temps possible à l’extérieur pendant la journée, et ce jusqu’au coucher du soleil. La lumière naturelle contribue à recaler l’horloge biologique.

Le respect de ces quelques recommandations vous permettra de limiter les effets du jet lag et de retrouver au plus vite vos performances physiques et mentales pour assurer votre compétition de golf ou de profiter de votre séjour au maximum !

Nadia BADAOUI

Nadia BADAOUI

Docteur en pharmacie, auteure et fondatrice de NutriGolf Pro, j'accompagne golfeuses et golfeurs de tous niveaux sur le plan nutri et micronutritionnel. Les objectifs ? Augmenter son niveau d'énergie, booster ses performances, renforcer son mental mais aussi agir sur les perturbations qui peuvent nuire à votre golf et à votre santé.

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Imprimer

Articles en relation

Laisser un commentaire

Se connecter