La puissance des femmes dans la gouvernance

power women

Les femmes en tant que joueuses ne représentent qu’un tiers des pratiquants total de notre discipline et cela varie bien évidemment d’un club à l’autre.

De nombreux obstacles se dressent pour augmenter le nombre de femmes dans le golf : un sport chronophage, une vie de famille et professionnelle chargée, d’autres activités plus abordables, un univers intimidant, etc.

Cette présence minime se reflète forcément au niveau des instances dirigeantes : Bureau et Comité notamment.

Après avoir interrogé des femmes impliquées dans ces deux entités, voici ce qu’elles m’ont partagé en ce qui concerne l’expérience qu’elles vivent à l’intérieur de ces organes majoritairement masculins.

  1. Elles se font généralement recrutées, car elles sont impliquées dans la vie du Club au niveau des compétitions internes et d’équipes, ce qui leur donne une certaine visibilité mais aussi, car elles représentent une certaine portion de la population (seniors, sportifs, loisirs, …).
  2. Elles montrent leur attachement à la structure et veulent la faire évoluer et la voir grandir
  3. Elles savent s’adapter à l’équipe existante
  4. Elles font preuve de souplesse de caractère pour ne pas froisser les égos
  5. Il est nécessaire d’avoir du temps à y consacrer
  6. L’âge peut avoir son importance afin que toutes les populations féminines soient représentées
  7. Le Comité cherche à apporter du sang neuf, une vision neutre ou des porteurs (porteuses en l’occurrence) de projets
  8. Elles font preuve d’un bon esprit conciliant et ouvert
  9. Elles s’engagent à être présentes et disponibles le plus souvent possible
  10. Elles savent ouvrir les yeux sur les points à améliorer
  11. Elles sont à l’écoute des membres (notamment dans la transmission des informations positives ou négatives)
  12. Elles apportent leurs compétences, leur bon sens et sont forces de proposition
  13. Une fois en place, elles proposent des femmes pour augmenter leur représentation
  14. Elles commencent généralement par s’impliquer dans les différentes commissions avant de passer au niveau du Comité et/ou du Bureau
  15. Elles font preuve de discernement entre leurs envies et ce qui est bénéfique pour la vie du Club et de ses membres

Ces retours illustrent bien l’étude de cas menée par GolfHER dans son article “La parité dans la gouvernance du golf arrive à grands pas ! PART.1”

Nous avons toutes ces compétences/qualités si ce n’est plus, donc Mesdames, à vous de jouer 😉 Horizon 2028, parité obligée dans la gouvernance des Ligues, préparons-nous dès maintenant à l’exercice du pouvoir.

GolfHER Officiel

GolfHER Officiel

L'équipe de spécialistes, à votre service pour vous proposer des articles exclusifs sur le golf féminin.

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Imprimer

Articles en relation

Kristel Mourgue d’Algue, héritière golfique

Femme d’affaire discrète que vous retrouverez néanmoins partout, Kristel cultive avec brio l’industrie du golf.
Sa famille a contribué au développement du golf en France, mais elle est la première femme de sa lignée à s’emparer du golf sur un large spectre avec cette volonté d’avoir une vision à 360°.
Nous avons le plaisir de vous présenter le portrait de Kristel Mourgue D’algue-Lawton.

Lire l'article

Leave a Reply

© 2024 Tous droits réservés - GolfHER

Made with love by GolfHER

0
    0
    Panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique

    Se connecter