Être végane et performante, est-ce compatible ?

Vegan et performante

Le véganisme séduit de plus en plus de sportives. Parmi les plus connues, les sœurs Williams qui ont adopté ce régime il y a plusieurs années maintenant, afin d’améliorer l’état de santé de Vénus.

Pour rappel, une personne végane exclut de son alimentation tout produit d’origine animale et adopte un mode de vie respectueux du bien-être animal.

Les produits d’origine animale étant souvent associés à une alimentation sportive, s’en priver nous prive-t-il de performances ?

Le plein d’énergie… dans l’alimentation végétale !

Les glucides représentent la principale ressource énergétique utilisée par le muscle et le cerveau lors d’une partie de golf.

On les trouve, entre autres, dans les céréales (blé, riz, avoine, quinoa…), les fruits et légumes, les pommes de terre, les légumineuses (pois chiches, lentilles…). Tous ces produits sont compatibles avec un régime végane. Ils apportent en plus de solides apports énergétiques des micro nutriments comme les fibres, les vitamines, les minéraux, indispensables au bon fonctionnement métabolique.

Donc, une golfeuse végane ne sera pas du tout pénalisée au niveau des réserves glucidiques.

iI faudra optimiser ses apports en faisant des associations optimales

Et les protéines ?

La principale question qui se pose chez la sportive concernera la quantité de protéines qu’elle arrivera à consommer en évitant les produits animaux. Là encore, pas d’incompatibilité !

Les acides aminés, constituants des protéines sont également présents dans le règne végétal, en particulier dans les légumineuses et les céréales complètes. Retrouvés en moindre proportion que dans les produits animaux, il faudra optimiser ses apports en faisant des associations optimales : céréales + légumineuses dont les profils en acides aminés se complètent.

Pensez également à agrémenter régulièrement (mais pas quotidiennement) vos plats de soja (sous forme de tempeh ou de tofu) ou de seitan.

Les points forts d’une alimentation végane pour la sportive

Le régime végane ne booste pas directement les performances. En revanche, plusieurs études ont montré que les personnes véganes avaient des habitudes alimentaires souvent plus favorables sur le plan de la santé que les omnivores.

Par exemple, leur consommation de lipides (matières graisses) sont souvent plus qualitatives : huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés avec en parallèle une plus faible consommation d’acides gras saturés impliqués dans les maladies cardio-vasculaires.

La golfeuse, surtout si elle est menstruée, devra avoir un statut optimal en fer.

Les points de vigilance

Il faudra porter une attention toute particulière à votre taux de vitamine B12. Peu présente dans les aliments d’origine végétale, elle est pourtant indispensable à la golfeuse. Son déficit nuit au bon fonctionnement de notre système nerveux et peut être à l’origine d’une anémie qui provoquera faiblesse et fatigue. 

Sur avis médical, il faudra se supplémenter, car les aliments moins riches. On surveillera également son statut en vitamine D et en fer. 

La golfeuse, surtout si elle est menstruée, devra avoir un statut optimal en fer. Son rôle est crucial dans la performance sportive, car il contribue, entre autres, à l’apport d’oxygène au niveau des muscles.

Devenir végane ne vous rendra pas plus performante. Cependant ce régime n’entravera pas vos capacités s’il est bien conduit. 

Quelques connaissances en nutrition seront alors très utiles !

Nadia BADAOUI

Nadia BADAOUI

Docteur en pharmacie, auteure et fondatrice de NutriGolf Pro, j'accompagne golfeuses et golfeurs de tous niveaux sur le plan nutri et micronutritionnel. Les objectifs ? Augmenter son niveau d'énergie, booster ses performances, renforcer son mental mais aussi agir sur les perturbations qui peuvent nuire à votre golf et à votre santé.

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Imprimer

Articles en relation

Laisser un commentaire

La communauté des femmes du monde du golf

Communauté

Se connecter