Aurélie Baude, ouvre les métiers du golf

aurelie baude3

Petite fille Aurélie, était réservée et timide, aujourd’hui elle se considère comme une femme confiante qui va jusqu’au bout de ses objectifs, sans langue de bois. Avec 35 ans d’expérience dans le golf, elle s’est lancée en 2022 dans la création d’un centre de formation en ligne dans le but de démocratiser les métiers du golf. Et parce que c’est une femme de défit, elle commence par convaincre les dirigeant(e)s de la filière terrain qui compte dans leurs rangs seulement 1% de femmes.

Comment le golf est arrivé dans ta vie ?

J’ai commencé le golf avec mon papa à l’âge de 8 ans, j’ai vite apprécié ce sport, car j’avais toujours l’impression que je pouvais faire mieux le lendemain. J’aime le fait que le golf soit un sport technique qui me résistera toujours, peu importe mon niveau. Pouvoir jouer contre soi-même et en même temps de pouvoir profiter de tes amis et de ta famille sur une même partie c’est vraiment super.

Tu as été directrice de golf, qu’est-ce qui t’a le plus plu dans ce métier  ? 

Le fait d’avoir un travail polyvalent tant au niveau administratif que sur le terrain avec mon staff. Ce qui me faisait vibrer c’était de passer sur le terrain, à la fin de ma carrière je faisais davantage d’évènementiel et je souffrais de ne plus être dehors avec mon équipe terrain. En créant mon entreprise AB golf training c’est aussi vouloir donner l’opportunité d’accéder à ce savoir-faire technique terrain, qui est à mon sens indispensable lorsque l’on manage un golf.

Pourquoi es-tu devenue entrepreneure et quelle solution développes-tu ?

Je souhaite mettre à profit mon expérience pour les générations à venir.
Transmettre le savoir des greenkeepers et directeurs(trices) chevronné(e)s aux jeunes générations, mais aussi de permettre au personnel terrain ou administratif d’accéder à des postes à responsabilité avec cette garantie de bénéficier des compétences qui évoluent avec les nouvelles restrictions environnementales et sociales du golf.

Je propose 2 formations : 

  • Jardiniers de Golf/tous terrains sportifs engazonnés
  • Directeur de Golf en e-learning exclusivement

La formation en ligne c’est la promesse de ne pas engager de frais supplémentaires de déplacement, de logement, de restauration et de gain de temps.

Quelles sont les plus grandes barrières auxquelles tu dois faire face dans le développement de ton business ?  

Le côté administratif lourd et coûteux pour obtenir des certifications et des reférencements.

Les personnages malfaisants qui dénigrent sur les réseaux sociaux notre travail sans même essayer de comprendre ce que contiennent nos formations. Un jugement hâtif dénué de bon sens, mais j’ai conscience que je dérange, l’innovation dérange.

Mais les obstacles font partie du jeu, je suis fière de voir que les choses avancent et que nous gagnons en visibilité et reconnaissance : nous avons eu un moment d’antenne sur Golf Channel, un prochain article dans Gazon Sport Pro H24 et GolfHER bien-sûr. 

Selon toi, pourquoi il y a si peu de directrices et d’entrepreneures dans le golf ? 

Parce que l’on doit se battre beaucoup plus que les hommes pour être reconnues (pour des salaires souvent inférieurs alors que nous avons les même responsabilités). J’ai entendu de nombreuses croyances limitantes comme le fait qu’une directrice de Golf est forcément une chèvre en Greenkeeping. 
Je pense qu’intégrer un milieu très masculinisé peut faire peur, si l’on a pas un caractère bien trempé et qu’on est pas armée pour y faire face, cela peut intimider.

Ma 1ère anecdote remonte à l’Académie Internationale des Métiers du Golf (AIMG) sur 18 élèves nous étions 3 jeunes femmes et on nous a dit ouvertement : “Mesdames, vous serez à l’accueil, Responsable Pro-shop, peut-être Directeur-adjoint mais Directeur faut pas rêver”. Moi qui était venue avec tout mon coeur, mon ambition… J’ai cru tomber de ma chaise.
Ceci dit mon premier poste a été Responsable Pro-Shop au Golf de Pont Royal avec comme Directeur Jean-Marie Casella.

Quels conseils souhaites-tu partager aux femmes qui aimeraient accéder à des postes à responsabilités comme toi ? 

Avancez les filles, persévérance et résilience, mettez vous des œillères si nécessaires pour atteindre votre but, ne lâchez rien…

Croyez-moi cela fini toujours par payer et vous aurez le respect et la reconnaissance de vos pairs.

Ton parcours préféré en France et à l’étranger ?

Mes golfs de coeur, en France le Golf de Pont Royal et à l’étranger Anahita golf club à l’Ile Maurice.

L’objet le plus insolite dans ton sac et son histoire

Une gomme parce que j’aime pas raturer ma carte de score

Ce que tu préfères quand tu joues au golf

L’architecture d’un parcours de golf.

Ta dernière action en faveur des femmes au golf ?

Une course caritative Odyssea au golf. 

Avec ma formation afin de permettre aux femmes d’accéder à des métiers dans lesquels nous sommes faiblement représentées.

Retrouvez toutes informations de formations sur le site Aurélie Baude training

Merci Aurélie pour cet échange.

GolfHER Officiel

GolfHER Officiel

L'équipe de spécialistes, à votre service pour vous proposer des articles exclusifs sur le golf féminin.

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Imprimer

Articles en relation

Kristel Mourgue d’Algue, héritière golfique

Femme d’affaire discrète que vous retrouverez néanmoins partout, Kristel cultive avec brio l’industrie du golf.
Sa famille a contribué au développement du golf en France, mais elle est la première femme de sa lignée à s’emparer du golf sur un large spectre avec cette volonté d’avoir une vision à 360°.
Nous avons le plaisir de vous présenter le portrait de Kristel Mourgue D’algue-Lawton.

Lire l'article

2 thoughts on “Aurélie Baude, ouvre les métiers du golf”

  1. val verny avatar val verny dit :

    j’ai pris le temps de lire les articles et les mises en avant de ces femmes vraiment merci pour ce qu’elles font pour ce qu’elles sont Bravo

Laisser un commentaire

© 2024 Tous droits réservés - GolfHER

Made with love by GolfHER

Se connecter