Olivia Etcheto – Golfer enceinte est une super expérience !

olivia shot

Bonjour Olivia, peux-tu nous présenter ton parcours golfique ?

J’ai commencé le golf tardivement lorsque j’avais 16 ans, à l’époque je faisais du karaté en haut niveau.

Ma rencontre avec la petite balle blanche est partie d’une punition, j’étais une enfant terrible (rire) !
Une punition qui m’a permis de tomber amoureuse de ce sport merveilleux.

Deux ans plus tard j’étais 3 d’index. Je suis allée en golf/études chez Leadbetter, c’est à partir de là, que la dimension du golf à changé pour moi. Je ne pouvais plus jouer en toute insouciance, le golf de haut niveau à pris tout son sens !

Mon Bac en poche direction les Etats-unis à la DAYTONA en Floride. Ce changement de décors a été très compliqué pour moi au niveau culturel, ajouté à cela la barrière de langue. De plus j’étais seule, aucune raison de rester. Je suis rentrée en France, j’étais -1.8 d’index, je continuais de m’entraîner seule et une blessure m’a fait réaliser que le métier de golfeuse pro ne sera pas pour moi.

Je suis partie en Thaïlande, j’ai suivi la formation à la Wat Pho Thai à Bangkok (école de massage thaï traditionnelle), dès que je suis rentrée en France, j’avais 25 ans j’ai créé mon entreprise dans le bien-être à Bayonne.

Tu es athlétique et tu pratiques des sports intenses, qu’est-ce qui te plait tant dans la pratique du golf ?

Le golf c’est comme mon yoga. Je marche rapidement, je suis en pleine nature, je me détend. Il m’arrive même de prendre ma demi-série et de faire 9 trous en courant. J’ai horreur de courir, mais allié au golf ça me fait du bien.

Le golf m’amène également à me relaxer , me connecter avec mon environnement. Surtout dans mon club à Chiberta, je vois le Phare de Biarritz les surfeurs, je respire !!! Je recharge les batteries et après une partie je dors souvent bien mieux la nuit !

J’aimerais jouer plus… Je suis déjà ravie de jouer 9 trous une fois par semaine avec ma vie de cheffe d’entreprise et de maman !

Le golf m'amène a me relaxer, me connecter avec la nature. Le golf c'est comme mon yoga.

Tu es enceinte de ton 3ème enfant, tu continues de jouer. Peux-tu partager avec nous le golf en étant enceinte ?

L’avantage du golf c’est que j’ai pu conserver mon rythme durant tout le 1er trimestre de grossesse : 1 parcours 9 trous à pied avec un peu plus de practice qu’habituellement. Le golf m’a aidé à être moins malade, je jouais tôt le matin. De respirer le grand air et de marcher diminuait mes nausées. 

Lors du 2ème trimestre je jouais moins, mais surtout parce que j’organisais l’arrivée du bébé. 1 fois tous les 15 jours avec une ceinture de maintien, j’ai même joué les Championnats d’Aquitaine à mon 7ème mois de grossesse.

Lors du dernier mois, je suis au golf très souvent car je vais tout faire pour déclencher (rire). Pour ma 1ère fille la veille de mon accouchement j’étais au practice de Biarritz, je suis certaine que c’est lié.

Jouer au golf enceinte est trop chouette. On fait plus attention à son mouvement, on joue déliée, en relâchement, résultats: les coups sont sont supers !

Jouer enceinte me donne encore plus envie de m’entraîner pour revenir à mon niveau après l’accouchement, je reste connectée à mon sport.

Jouer au golf enceinte est trop chouette, on joue déliée, en relâchement, résultats : les coups sont supers !

Est-ce que la position du bébé va changer ta façon de jouer ?

Effectivement, j’ai vu une différence.

Lors de ma deuxième grossesse j’ai porté ma fille basse. J’avais un bon pivot et avec les hormones, j’étais déliée relâchée, j’ai même gagné en puissance.

Actuellement, je porte mon fils en siège la tête vers le haut, donc j’ai un pivot avec tout mon corps car je le sens trop et je joue avec mes poignets pour générer plus de vitesse.

Entre ma 30ème et 35ème semaine je dois me reposer mais après direction le putting green.

Au bout de combien de temps as-tu repris le golf après l’accouchement ?

Super vite, 1 mois après ! Je n’ai pas eu de diastase (abdos qui s’écartent). Rééduquer le périnée n’empêche pas la reprise du golf, c’est pourquoi j’ai pu reprendre si vite.

J’ai joué +1 au médoc, 4 semaines après l’accouchement de ma 2ème fille, c’était aux championnats d’Aquitaine. J’avais tellement envie de jouer que cela a été un pure moment de bonheur pour moi !

Quel est ton meilleur souvenir golfique ?

Mon 1er championnat du club mixte. J’ai battu un Monsieur qui était 2 d’index. Il était certain de me battre! J’ai fait 3 eagles, je n’avais pas de driver juste un bois 4 “magique”. Tellement plaisant de battre un homme qui était sûr de gagner !

Ton parcours de golf préféré en France et à l’étranger ?

En France c’est le parcours Rouge du golf de la Baule, j’ai joué énormément pendant deux mois là bas, ce golf représente mes premières expériences golfiques !

À l’étranger c’est le golf Paradis Beachcomber à l’Ile Maurice. Avec mon mari, on s’amusait à perdre nos balles dans l’océan pour aller se baigner et les chercher ! C’était juste génial de pouvoir jouer avec son maillot de bain sous sa tenue de golf et pouvoir se baigner pendant sa partie ! C’était littéralement le paradis !

Quel est le démon de tes parcours ?

Celui du putting, il me chuchotte “tu as la main qui tremble, tu n’as pas de stratégie de putting, tu es perdue, tu n’es plus toi-même”. Il va vraiment falloir que je fasse un stage de putting ! (rire)

Ta dernière action féministe au golf ?

Battre les copains de mon mari (rire)! Plus sérieusement, un jour j’ai joué en dernière partie seule, le sac sur le dos et ma fille dans la poussette. Tout était sous contrôle, un homme est allé se plaindre à la réception.

On m’a fait remarqué que ce n’était pas bienvenue, indépendamment du fait que je ne gênait pas. Je n’avais pas d’autre solution. J’ai été vexée, du coup je ne suis plus aller au golf pendant 1 mois.

Ton péché mignon de golfeuse enceinte du moment ?

La salade et le sandwich au thon !

Merci Olivia pour ce partage.

GolfHER Officiel

GolfHER Officiel

L'équipe de spécialistes, à votre service pour vous proposer des articles exclusifs sur le golf féminin.

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Imprimer

Articles en relation

Laisser un commentaire

Se connecter