Martine Carliez, le soleil rose du golf

martine carliez

Martine est une femme solaire, prenez un moment pour discuter avec elle et vous serez convaincue d’embarquer dans son aventure solidaire “Rose sur Green”.

Depuis maintenant 20 ans, elle rassemble golfeuses et golfeurs pour faire avancer la recherche contre le cancer du sein.

Comment le golf est arrivé dans ta vie ? 

Le golf est arrivé très tôt, car mes parents étaient passionnés de golf. Je faisais déjà énormément de hockey sur gazon, cela m’avait donné de bonnes bases. J’ai commencé adolescente, je prenais des cours au Golf du Havre, mais je ne m’y suis mise vraiment qu’à partir de 25 ans.  

En revanche, je me suis révélée dans mon jeu à 50 ans lorsque je suis passée seniore, j’ai réussi à devenir 5 d’index. Mes enfants étaient plus grands, j’avais plus de temps pour moi, j’ai pu concourir sur de superbes compétitions et y rencontrer des personnalités formidables qui auront un rôle dans mon futur projet.

Ce que j’adore au golf c’est tenter des coups, essayer des trucs, je n’ai pas beaucoup de rigueur pendant une partie (rire).

Tu es très engagée, peux tu nous raconter le parcours de bénévole ? 

J’ai commencé par être impliquée dans la vie de mon club de toujours, le Havre et au sein du Comité de la Ligue de Normandie. 

J’ai ensuite été sollicitée par une amie qui était la vice présidente de la FFGolf, à l’époque, pour participer à la commission féminine. J’ai dit oui, car le bénévolat est quelque chose de naturel chez moi. On se réunissait tous les mois ou deux mois, cela me passionnais, comme tout ce qui touche au golf. Nous n’avions pas beaucoup de moyen à l’époque, c’était plus une commission d’échange de bonnes idées, de recherches.

Ensuite j’ai participé à la création des seniors golfeuses de Normandie qui a bien fonctionné, ça m’a boosté pendant 5 années.

Puis m’est venu l’idée du pro-am Rose sur Green, c’est la meilleure idée que j’ai eu. Ma chance dans ma vie, c’est le relationnel, j’aime l’humain. Toutes mes proches m’ont dit de foncer qu’elles me suivraient.

"Depuis 2012, je suis très portée sur la sororité et quand j’entends que les femmes ne s’entendent pas entres elle ce n’est pas vrai. Elles ne seraient pas là depuis toutes ces années ! "

C’est le moment de nous raconter l’histoire de Rose sur Green 

Je n’aime pas en parler, mais cela a été un élément déclencheur. J’ai été victime d’un cancer du sein, puis un jour je regardais des femmes rameuses qui ramaient à la Volagonla à Venise, un projet après leur maladie. C’est leur élan qui m’a donné l’idée du pro-am Rose sur Green.

Je connaissais des joueuses proettes ayant joué sur le circuit européen qui ont adhéré au projet très vite.

En 2012, Monsieur Forestier nous a prêté le terrain pour lancer notre 1ère Rose sur Green qui avait rassemblé 20 000 euros de dons. Notre 7eme édition sera en Septembre 2024 au Golf de Rouen Mont Saint-Aignan, notre record à battre est celui de 2022 avec ses 125 000 euros de dons récoltés. Au début nous étions 4 bénévoles désormais nous sommes 12 ! Ce qui demande du travail c’est d’aller chercher des sponsors et des mécènes. Les 125 000 euros que nous avons réunis en 2022 ne sont pas seulement des droits de jeu.  

Notre Pro-Am est unique dans son genre, car il est 100% féminin : 25 proettes et lorsqu’il nous en manque nous faisons appel à des joueuses amatrices parmi les meilleures françaises. Elles sont très heureuses de se retrouver à cette occasion, c’est vraiment un évènement sous l’égide de l’amitié et du partage.

Les sponsors nous suivent, c’est une belle aventure féminine. Ça nous amusait de faire du 100% féminin, car cela n’existait pas et les femmes trouvent ça bien de se retrouver sans course à la performance. L’ambiance est fun et je trouve que c’est une belle photographie d’un golf féminin.

Une de nos spécificités c’est que nous donnons toujours aux mêmes chercheurs au CHU de Rouen et de Caen, il y a un véritable suivi d’année en année.

Nous organisons le pro-am tous les deux ans, mais en parallèle de notre évènement signature nous proposons un circuit de compétitions Rose sur Green, l’organisation est à la discrétion des clubs qui organisent. 

Mes moteurs depuis 2012

  1. les retours des chercheurs sur la valeur de notre aide
  2. L’argent récolté est utilisé de façon concrète : Je suis allée à la clinique qui avait aménagé une pièce de repos grâce à nos dons pour les femmes atteintes du cancer. Nous en sommes très fières de ces avancées. Il y a un véritable enjeu au niveau des dons privés sur lesquels repose la recherche.
  3. Je suis très portée sur la sororité, depuis 2012, quand j’entends que les femmes ne s’entendent pas entre elles ce n’est pas vrai. Elles ne seraient pas là sinon et il n’y aurait pas cet évènement. On a été 4 et après on a eu des propositions de femmes qui voulaient nous aider, cela se fait naturellement.
  4. Cette sororité, cette amitié autour du projet qui a du sens.

Quel est selon toi la chose indispensable pour réussir un évènement golfique pour récolter des dons pour la recherche ? 

La générosité du club qui reçoit et savoir bien s’entourer dans l’organisation.
 

Pourquoi selon toi il y a si peu de femmes sur des postes à responsabilité dans les gouvernances de golf ? 

Je pense que toute femme (et j’en connais beaucoup qui s’investissent dans leur club) trouve sa place pour mener des actions. Mais entre la vie professionnelle, les enfants, la vie de famille, ce n’est pas facile de trouver du temps pour participer à plus haut niveau. Je pense que les hommes golfeurs sont contents de voir des femmes dans leur comité, tout du moins je l’ai vécu.

Tes parcours préférés en France et à l’étranger ?

En France le Golf de Morfontaine : parce que tout est beau, le dessin les essences d’arbres, la bruyère. C’est un lieu mythique, difficile d’accès aussi.

En UK, le Royal Cinque Ports Golf Club dans le Kent : naturel, j’adore les links c’est l’essence du golf, tu te débrouilles comme tu peux. Si tu veux putter à 50 m du green du le fais c‘est ce qui est amusant, non ? 

 Merci pour cette rencontre Martine.

PRO AM ROSE SUR GREEN

Pour chaque proette : 200 euros de prize money au départ.

Tarif par joueuse amatrice 250€

Panier repas – cadeaux d’accueil, polo d’équipe, shot gun 18 trous à 12H30, clinique d’une joueuse professionnelle, cocktail et remise des prix, belle dotation de nos généreux sponsors.

Informations :
https://rosesurgreen.fr/
[email protected]
06.81.50.14.61
GolfHER Officiel

GolfHER Officiel

L'équipe de spécialistes, à votre service pour vous proposer des articles exclusifs sur le golf féminin.

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Imprimer

Articles en relation

Laisser un commentaire

© 2023 Tous droits réservés - GolfHER

Made with love by GolfHER

Se connecter